Tu prends un monde, tu le rétréci, tu le sopoudres de Prismaura, ensuite tu envoies deux français et deux belges dedans et tu obtiens : ceci !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir les messages sans réponses
 Forum SujetsMessages
Derniers Messages

Accueil

 
Pas de nouveaux messages

Les fondamentaux

Réglement, Histoire / Scénario & Cie, Encyclopedie
4992Sam 25 Aoû - 22:33
Valiane Les Pnj's
Pas de nouveaux messages

Fiches

Fiches non validées, Fiches validées, Postes vacants
516Mer 31 Oct - 15:43
Lulu Haziel D.Crow
Pas de nouveaux messages

News

00
Pas de nouveaux messages

HRP

Les demandes RP & Cie, Discussion des RP, Graphisme, Absences, Questions & suggestions, Partenariat
919Ven 24 Aoû - 18:22
Ben Demande de partenariat

Han'Diirëil

 
Pas de nouveaux messages

Müund'Aareï

Cette étendue de terres glacées, infertiles & totalement dénuées de vie abritent la forteresse militaire d'Al'Dorenn, domaine des mercenaires elfes connus sous le nom d'Al'Drëchonn. Mis a part le désert glacial qui entoure cette forteresse, Müund'Aareï est un territoire totalement vierge. La faune et la flore ont totalement abandonné ces lieux a cause de la rudesse du climat. Seuls les Al'Drëchonn ont été assez fous pour bâtir une forteresse à Müund'Aareï.

Forteresse d'Al'Dorenn
00
Pas de nouveaux messages

les clairières Mÿd'soria

Ces gigantesques clairières bordent l'est du pays ainsi que le sud. On y trouve la célèbre ville porturaire de Zala'thäan, le comté Windwaker avec la forteresse Mouroyard ainsi que les macabres camps du râle. Les paysages sont variés dans ces vastes plaines, des étendues d'herbes verdoyantes aux terres plus arides qui entourent les camps de travaux forcés du sud. Les seuls points communs a tous ces lieux sont la faune sauvage et la présence de rochers flottants un peu partout dans les clairières, tels des gemmes enchantées.

Zala'thäan, Comté Windwaker, Forêt des larmes noires, Les camps du râle
00
Pas de nouveaux messages

Désert Kaldoreï

Le gigantesque et mortel désert kaldoreï d'Han'Diirëil a pris le nom de la civilisation déchue de leurs ancêtres pour rappeler le souvenir du grand empire tout en étant le symbole de ce qu'il en reste : de la poussière. Ce désert a toujours été le rempart entre toute menace et la somptueuse ville sainte de Diirend'hil. Ce désert est une fournaise de jour et devient glacial de nuit. Y survivre est très difficile, et ce sont souvent les patrouilles de Diirend'hil qui sauvent les touristes perdus, sauf si une tempête de sable est plus rapide qu'eux...

Modérateur: Ben
Diirend'hil
00
Pas de nouveaux messages

Côtes de Sôol

Les côtes de l'est du royaume furent baptisées ainsi en référence à des hérétiques qui se détournèrent du culte d'Ënn pour adorer une autre divinité nommée Sôol, qui représentait le soleil. Etant donné que cette partie de la côte est réputée pour être souvent baignée dans les rayons de l'astre du jour, elle porte désormais le nom de cette divinité. Mis a part ses nombreux plâteaux verdoyants, ses plages magnifiques et son panorama déconcertant, c'est surtout là que se trouve la grande cité côtière de Dire'fäal.

Modérateur: Ben
Montagnes des Elmundiir, Dire'fäal
00

Unnis

 
Pas de nouveaux messages

Forêt d'Al'afaam

La sainte forêt sacrée, berceau de la déesse Ënn. C'est en tout cas ce que dit le culte d'Ënn. Véritable havre de paix où la faune et la flore vivent en harmonie sous la proctection de l'Ordre druidique d'Ënn, cette forêt est restée préservée des nombreux conflits qui ont parcouru les siècles grâce aux efforts incessants des druides qui durent faire de nombreux sacrifices pour empêcher ce lieux saint de l'époque des Kaldoreï de tomber entre les mains de pillards sans scrupules. La légende dit qu'au plus profond de la forêt, sommeille Ënn en personne et que les archidruides de l'Ordre veillent sur elle et sur l'équilibre de la vie et de la nature. C'est un véritable paradis de fleurs, de plantes, et d'espèces animales et végétales. Les druides y pratiquent l'herboriserie, l'alchimie, la magie curative, et s'entraînent à communiquer avec la nature. Tout le monde est le bienvenu pour recevoir les enseignements de la sainte Ënn, mais si vous nuisez à la forêt, gare à vous !

Modérateur: Ben
00
Pas de nouveaux messages

Vallées des étoiles

Les grandes vallées des étoiles portent ce nom a cause des terres très riches en minerais qu'on y trouve. Comme le plus précieux des cristaux est censé briller comme une étoile, ces vallées ont été nommées ainsi. On trouve de tout dans ces vallées. Des grandes terres agricoles, des exploitations minières colossales, des fermes isolées, des villages perdus et des hameaux coupés de tout. Il y a encore quelques forêts et bosquets épargnés par les exploitations, mais la plupart des grandes étendues d'arbres ont été rasées pour construire des mines et cultiver les champs. Ce sont sur ces vallées que se trouvent les domaines des grandes familles du consulat, souvent sur plusieurs hectares. Certaines familles allant jusqu'à organiser des pillages ou des batailles pour devenir plus puissantes et avoir plus de terres.

Modérateur: Ben
Eorn, Tÿdis
00

Schallamas

 
Pas de nouveaux messages

Cité de Schallamas

La cité des sorciers. Cette ville géante est entièrement sous la coupe de la CIME. Mis à part ses habitants tous très calés sur la magie et ses échoppes encore plus nombreuses que sur les quais, c'est une ville tranquille avec un choix d'auberges très impressionnant destinées à loger les nombreux visiteurs qui vont à l'académie car seuls les membres de la CIME et les étudiants sont autorisés à y séjourner. L'architecture très théatrâle est un vestige de la monarchie de Schallamas désormais éteinte et du génie de Luvernn qui avait sut allier la magie à l'artisanat pour faire des monuments grandioses. De grands spectacles de magie sont régulièrement organisés par la CIME pour divertir les touristes tout en servant de mise à l'épreuve pour leurs élèves.

Modérateur: Ben
Quais de l'île des arcanes, Académie de la CIME
00
Pas de nouveaux messages

Mont des sept sorts

"La magie doit servir l'homme et non l'asservir." Cet écriteau est placé comme un avertissement aux pieds du Mont des sept sorts. Elle fut nommée ainsi par le conseil des neufs sorciers en hommage à Luvernn Koroski et ses travaux magiques. Cette montagne gigantesque est un ancien volcan désormais éteint. On y trouve une multitudes de grottes et de galeries encore inexplorées. La CIME utilise beaucoup cette montagne pour tester les compétences de ses élèves. Pour une raison inconnue, il semble que le conseil des neufs considère cette montagne comme un lieu très important pour leur confrérie...

Modérateur: Ben
00

Almarie

 
Pas de nouveaux messages

Cité d'Almare

Almare, la Capitale du pays des guerriers et lieu de vie de la famille royale. Ses hautes murailles taillées à même la pierre font de la cité la mieux fortifiée d'Almarie. Baignée par un climat tempéré, c'est une ville où il fait bon vivre. Cependant, en sa nature de capitale de pays des guerriers et de la loi, c'est une cité assez policée où la loi est très présente et où le calme et la paix est cherchée à tout prix.

Modérateur: Lulu
Quartiers résidentiels, Palais royal, Prison Talmique
00
Pas de nouveaux messages

Les plaines d'Arklanne

Les grandes plaines d'Arklanne sont fertiles en permanence, même lorsque le soleil ne brille pas de mille feux. L'agriculture y est fleurissante et une sorte d'aura magique habite ces lieux en permanence. Elles sont le théâtre de la vie végétale et de la grande agriculture Almarienne dans toute sa splendeur.

Modérateur: Lulu
00
Pas de nouveaux messages

La montagne rougeoyante

Ces montagnes, chaine imposante d'Almarie représente certainement le plus bel endroit que l'on puisse voir dans ce pays. Cependant, elles ne sont pas aussi paisibles qu'il n'y parait. En réalité, elles sont le théâtre fréquent des combats entre les monstres et les guerriers Almariens avides de prouver leur valeur. Dans le creux de cette montagne, se trouve le lieu saint par excellence de l'Almarie, la Brèche des errants.

Modérateur: Lulu
Brèche des errants, Temple des anciens
00
Pas de nouveaux messages

Forêt immaculée

La Forêt immaculée s'étend sur la totalité du nord-est d'Almarie. Immense forêt à la végétation diverse et variée, à la faune et la flore très riche. C'est un lieux mémorable, surprenant, tous les recoins ne sont pas encore connus... Il y a des clairières, des petites sources, des endroits sombres et humides, d'autres plus clair et chaleureux. Une forêt magnifique où il est agréable de s'aventurer mais pas toujours car les créatures l'aiment tout autant que vous... Aventuriers!

Modérateur: Lulu
Clairière isolée, Sources saintes
00

Kaëdor

 
Pas de nouveaux messages

Darshan

Dans la langue local, « Darshan » signifie la « terre sacrée ». C’est ici que grandit le premier empereur béorc et c’est ici que mourut le dernier empereur. Ces terres sont pleines d’histoires et de légendes, elles sont le cœur vivant de Kaëdor. De nombreux temples, à la gloire de diverses dieux, parcours ce relief, autre preuve de son importance religieuse. À l’ombre de ces montagnes, il fait bon vivre, comme si les dieux les couvraient de leur auras protectrices. Et ne prenez pas ces dires pour de simples ragots : plus d’un homme fut littéralement foudroyé pour avoir osé blasphémer ou douter de la puissance divine présente ici. Ajoutons que vous êtes ici sur les terres originelles des hommes tigres. Ils sont rustres, mais droit et loyal.

Modérateur: Valiane
Burkan Khaldun, Arador, la Grande, Orgor
11Mar 12 Juin - 17:11
Valiane Répartition du continent
Pas de nouveaux messages

Les Vallées d’Imrad et la ville de Baltir

Conquit par les kaëdoriens voilà plus de dix ans, les vallées d’Imrad sont des terres particulièrement riches et fertiles. Ce sont elles qui permirent l’expansion économique du royaume. Principalement composée de marchands, ses habitants sont d’habiles commerçants à la langue bien pendue. Ici, tous se vend et s’achète ! Le pôle économique kaëdorien se trouve d’ailleurs sur la côte emradienne. Il s’agit de Baltir, un énorme port qui fait la fierté des kaëdorien. Des canaux traversent la ville de part en part, divisant le cœur même de la ville en une multitude d’îles reliées par des ponts aussi magnifiques que minuscules

Modérateur: Valiane
Les forêts Tropicales de Tzaï
00
Pas de nouveaux messages

Le Désert de Karnass

À première vue, rien ne l’en distingue d’un autre désert : son sable est jaune, la chaleur y est à la limite du supportable, le soleil brûle les yeux, l’air est lourd et pesant, la végétation rare, la flore aussi inhospitalière que son environnement…Il y a toutefois certains détails à ajouter comme : les dunes vivantes, les serpents de sable, les scorpions à tête chercheuse, les oasis souterraines, les araignées mangeuses d’yeux, les pierres parlantes,…Et les sahrogs. Un peuple nomade, qui a la douteuse réputation d’être cannibale. Ils sont aussi reconnus pour leur excellent élevage de vouivre ET d’esclaves, quoique cette pratique soit interdite par la législation kaëdorienne. On ne perd pas ses bonnes habitudes…

Modérateur: Valiane
Jeydar, Collines des sacrifiés
00

Saëroque

 
Pas de nouveaux messages

L'Astu

L’Astu peut se traduire du rorien part la région urbaine du pays. Elle est couverte de cités-états, unis face à l’ennemi, mais en perpétuel conflit de pouvoir. Au nombre de vingt-six, les cités-états de Saëroque gouvernent, de manière démocratique, toute la région. Le terme « démocratique » est toutefois fort relatif : généralement, c’est la ville la plus puissante qui s’autoproclame capitale de Saëroque, après avoir écrasé toutes ses voisines. Des alliances se forment et se déforment, tout est toujours politique et domination. Bienvenue de le cœur du futur empire humain, ou toute autre race sera torturée à mort, en vue de lui faire avouer être sous l’emprise d’un démon satanique.

Saëros, Dracon, Solon, Valpur et le lac pourpre
00
Pas de nouveaux messages

La Mésogée

La « Mésogée », en rorien, signifié « la région rurale ». Nous sommes ici en dehors des grandes villes et des fortes influences politiques. Bienvenue dans la nature sauvage, où l’instinct profond des hommes peut se révéler. La Mésogée est si vaste qu’il serait futile de vouloir la décrire en quelques mots. La seule chose qui puisse la définir correctement est la présence de Torloks. Ce sont d’immenses bestiaux imposants, mesurant près de trois mètres au garrot, orgueilleux et susceptibles. Bien des hommes ont tenté de les dresser, mais leur débilité persistante les empêcha d’en faire des montures correctes. Ils n’ont aucun prédateur direct, même les saëroquien les craignent. Dès lors, ces créatures prolifèrent et étendent leurs territoires, détruisant tout sur leur passage. Un troupeau de Torloks parvient à faire vibrer la terre sur plus de dix kilomètres.

Luvianie, Hérysdorie, Hérysdoria, Temple de Thalys
00
Pas de nouveaux messages

La Paralia

La Paralia, ou « région côtière » en rorien, rassemble toute la côte Est de Saëroque, du petit village de Borhor au nord, jusqu’à la frontière de la forêt tropicale de Tzaï au sud. Une aussi vaste région ne pourrait se résumer en quelques lignes ni même en quelques livres. Globalement, le sud, avec l’asile de Raïgor, possède un climat plus doux et clément, alors que le nord, sur la côte de Zhor, le climat y est nettement plus rude et violent. Plus des deux tiers de la côte sont des falaises : résultat de la rencontre fracassante entre les mers déchainées et les vents puissant des vastes plaines de Luvianie. La côte est accidentée, comme déchiquetée, divisée entre deux puissances qui s’affrontent depuis la nuit des temps : terre et la mer.

L'Asile Raïgor, Borhor, Côtes de Zhor
00
Pas de nouveaux messages

Élhoÿie

Derrière ce nom imprononçable se cache une terre glacée et inhospitalière. Le sol est perpétuellement gelé, et, en hiver, la glace recouvre la majeure partie du territoire. Un peuple pourtant y survit, à l’écart du monde : les éloes. Ils vénèrent le dieu Ülhu, dieu du vent et de la sagesse. Certains prétendent l’avoir déjà rencontré, sous la forme d’un renard polaire. Un éloe est un savant mélange entre un homme et un kangourou blanc. Ils peuvent vivre plusieurs centaines d’années. À condition que vous respectiez leur tradition, et que vous ne leur parliez pas de prismaura, vous serez chaleureusement accueilli. En effet, la légende veut que la plus importante mine béorc de prismaura se trouve cachée ici. Les éloes sont exaspérés des va-et-vient incessant de prospecteurs.

Modérateur: Valiane
La cité mirage d’Albaphykar
00

Amunmose

 
Pas de nouveaux messages

Les plages Sakhria

Les plages au large des côtes de l'Ouest d'Amunmose sont magnifiques et en permanence sous le souffle d'une brise marine apaisante. Autrefois, c'était le lieux de méditation préféré des prêtres du culte de Dine. Maintenant, c'est surtout un lieux où l'horizon qui tends vers l'océan est devenu le théâtre d'ombres chinoises qui naviguent sur les eaux infinies. Les embarcations du port de Rahmatoullah vont et viennent vers cette immense cité qui est l'artère principale du pays et le coeur des plages de Sakhria.

Modérateur: Ben
Rahmatoullah
00
Pas de nouveaux messages

Le désert de Driz

Le lac de sable. Selon la mythologie de Dine, lorsque le dieu serpent Apophis attaqua la barque sacrée du dieu soleil Rê pour la première fois, il planta ses crochets dans le bras de Rê et le sang du soleil tomba sur terre. La tâche de sang brûla la terre à jamais et forma le désert de Driz. Les adeptes du culte de Dine utilisent cette fable pour justifier nombre des mystères de ce désert inhospitalier comme les disparitions tragiques, les tempêtes de sable mortelles, les monstres assoiffés de sang qui y vivent, des fantômes et ombres masquées qui attaquent les voyageurs et toutes les autres fantaisies fort attrayantes de ce désert. Cependant, peu d'entre eux savent que ce désert abrite également l'ancienne cité cachée de Nangü, vestige de l'empire orc lorsqu'il était a son apogée, repaire secret d'un groupe de voleurs qui se font appelés les turbans noirs.

Modérateur: Ben
Les monts Blaknir, Nangü
00
Pas de nouveaux messages

Le fleuve du pouvoir

Immense fleuve qui borde la partie Est du royaume d'Amunmose, le fleuve du pouvoir constitue la majeure partie des terres peuplées du royaume avec la côte Ouest. Amunmose étant une terre très aride, les zones fertiles du fleuve du pouvoir abritent fermes, mines et habitations rurales. Plus l'on monte vers le triangle du pouvoir, plus les habitations sont denses. Le fleuve est parcourus de nombreux pêcheurs, de petits ports et surtout d'embarcations. C'est la seconde artère du pays, qui bat a pleine puissance pour alimenter le cerveau d'Amunmose : la cité de Noureddine.

Modérateur: Ben
Noureddine
00

Eriäman

 
Pas de nouveaux messages

Les monts du pouvoir

Les monts du pouvoir sont en fait une simple chaine de montagnes, qui abritent la source du pouvoir ainsi que la cascade du même nom. Ces monts sont connus dans le pays pour être très glissant et difficile à escalader. On dit qu'y vivent d'étranges bêtes ainsi que les derniers hommes non civilisés du pays d'Eriäman. Par le passé, on y trouvait également de grandes quantités de prismaura, mais depuis la grande guerre, on y trouve plus une seule trace de ce cristal.

Modérateur: Lulu
La source du pouvoir, Les cascades du pouvoir
00
Pas de nouveaux messages

Les étendues de Granak

Ces étendues, gigantesques terres de savane qui traversent Eriäman du sud au nord, en couvrant toute la partie Ouest du pays. Dans ces terres se trouvent diverses villes comme la capitale du pays ou même le coeur économique de ce dernier, ainsi que des villages plus ou moins gros, de simples caravanes qui traversent les étendues sauvages. Mais on y trouve aussi, dans l'extrême nord, l'effrayant désert de l'effroi.

Ahankh, Désert d'effroi, Amasis
00
Pas de nouveaux messages

Erylia

Erylia, une petite île à l'est d'Eriäman fait partie de ce pays, c'est un espace totalement recouvert de végétation, où la faune elle aussi est très développée. On peut y avoir des bâtisses en tout genre s'élever entre les arbres ainsi que de longs courts d'eau s'écouler paisiblement entre la végétation et les bâtisses humaines. Les êtres y vivant sont soit des orcs très peu sociables ou des animaux et monstres en tout genre, qui n'hésiteront pas à tenter de vous dévorer et gouter à votre tendre chair.

00

Gwandosie

 
Pas de nouveaux messages

Gwandosie, les îles flottantes

Gwandosie est probablement l’un des plus grands mystères de ce monde. Pour une raison inexpliquée, ses îles « flottes » littéralement, à plusieurs centaines de mètres au-dessus de la mer. Beaucoup y voit un signe divin de Gaya, comme si la Mère Nourricière avait voulu donner un destin exceptionnel à ce petit bout de terre. En tout cas, aucune raison scientifique ne peut expliquer un tel phénomène : Gwandosie représente des millions de mètres cube de terre qui flottent dans les airs, semblant vouloir tenir tête à la gravité du monde. Certains ont suggéré que les îles étaient creuses, gonflées comme des ballons d’hélium. D’autres pensent à une manifestation du Prismaura. Le coté sacré des îles empêche toute prospection, et c’est ainsi qu’elles parviennent à garder jalousement leur secret.

Modérateur: Valiane
Insidia, Loupagae, la Tour blanche, Les chutes sacrées de Firmën
00
Pas de nouveaux messages

Outre Terre de Jupiter

Outre Terre... Un lieu incroyable situé dans le nord est de la Gwandosie. Ici, les lois de la gravité ne sont pas respectées, il arrive de voir des arbres, des rochers ou même des nuages flotter devant vous. Le sol est souvent recouvert d'une mousse voluptueuse. Un peu plus loin, c'est une jungle flottante, avec des lianes tombant sur le sol qui vous invitent à parcourir le ciel d'une toute autre manière... Attention aux chimères et autres créatures volantes!

Modérateur: Valiane
00

Ouranor

 
Pas de nouveaux messages

La bordure sanglante

Les côtes et les littoraux d'Ouranor ont été souillés par la guerre civile. Des contrés pleines de vie il ne reste désormais souvent plus que des cendres et des tas de cadavres pourrissants dans la boue et la poussière. Le croc de Théodoron règne sur ces terres désolées et patrouille sans cesse pour empêcher les gitans de rejoindre la mer et chasser les étrangers. C'est pourtant le seul et unique moyen de se rendre vers la forêt de Falleis pour rencontrer les gitans d'Elleria. Mais le croc de Théodoron rôde en permanence...

Modérateur: Ben
Baramit, L'île des brumes
00
Pas de nouveaux messages

Forêt des Falleis

Les marécages de la souffrance. Les gitans l'ont baptisée ainsi car elle incarne la douleur qu'ils ressentent chaque jour de la guerre civile contre leurs ennemis le croc de Théodoron. Cette forêt est un lieu perpétuel d'affrontements entre les patrouilles des gitans et les marguiens d'Alendar qui tentent sans cesse de percer leurs défenses. Mais les gitans connaissent cette forêt par coeur, voilà pourquoi la guerre civile s'éternise. Ces marécages ne sont pas moins inhospitaliers que le reste du pays, sauf que la présence de la griffe d'Alvan en fait un lieu légèrement plus sûr que le reste de la nation. Et surtout, c'est au coeur de celle-ci que se trouve la forteresse forestière d'Elleria, dernier bastion des gitans d'Alvan.

Modérateur: Ben
Elleria
00

Les terres blanches

 
Pas de nouveaux messages

La péninsule inavouée

Cette grande étendue de glace est le repaire d'innombrables créatures toutes plus mystérieuses les unes que les autres. Les légendes parlent d'un mammouth blanc sillonnant le désert blanc tandis que d'autres mythes parlent de l'ancestral Saelion, le laordron de l'hiver, garant de l'équilibre des saisons. Ces terres vierges encore inexplorées recèlent bien des secrets, mais aussi de nombreuses façons de mourir qui n'ont pas encore été révélées au grand jour...

Tannière des légendes
00
Pas de nouveaux messages

Isla Nublar

Cette étendue glaciaire au Nord Est de la nef des glaces est un endroit bien mystérieux. Personne n'a jamais osé s'y aventurer vraiment à cause des rumeurs de poissons volants mangeurs d'homme. C'est pourtant une terre pleine de ressources cachées, au sol gorgé de richesses, de trésors et multiples secrets. Certains marins racontent avoir vu des amphibies armés de lances les observer avant de plonger aussi vite que des dauphins dans les eaux glaciales. Les rumeurs vont jusqu'à dire que le légendaire peuple zorian vivrait là-bas. Mais c'est peut-être eux les poissons mangeurs d'homme ?

00

Autre

 
Pas de nouveaux messages

Flood

Jeux, Concours
317Lun 30 Juil - 20:07
Ben FLOOOOOOOOOOOOOOOOOOODDDDDDDDDDDDDDDDDD
Sujets actifs du jour
Top 20 des posteurs du jour
Top 20 des posteurs du forum
Supprimer les cookies du forum
Qui est en ligne ?
Qui est en ligne ?Nos membres ont posté un total de 316 messages
Nous avons 4 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Skohell
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité
Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 9 le Lun 29 Juil - 15:10

Utilisateurs enregistrés : Aucun
Aucun membre ne fête son anniversaire aujourd'hui
Aucun membre ne fête son anniversaire dans les 7 prochains jours
Légende : [ Admin ]

Nouveaux messagesNouveaux messagesPas de nouveaux messagesPas de nouveaux messages  Forum VerrouilléForum Verrouillé